la Cuisine du Bonheur - La Cuisine du Bonheur Villeneuve

Aller au contenu

Menu principal

                                                         Ici c'est ouvert:
                                  Du mardi au vendredi de 9h30 à 12h30
                                  Les après-midi, selon mes possibilités
                                  Samedi de 9h30 à 17h (non-stop)

Chères clientes, chers clients,

Je vous informe que j'ai adapté les heures d'ouverture de la boutique.
Merci de votre compréhension.
Je vous adresse mes bons messages.
                               A bientôt,
                                            Mirjam


La boutique à Villeneuve...                                                     Photos: Laurent Prêtre


Des confitures artisanales à l'ancienne...

Après plus de trente ans de profession d’infirmière à soigner des patients atteints dans leur santé, j’ai ressenti un profond fossé entre ma manière de soigner les humains et ce qu’on attendait de moi dans le milieu hospitalier et médical. Je me suis petit à petit rendu compte que je ne me sentais plus à ma place dans mon métier…

Cette prise de conscience a été comme un retour aux sources. Ceci m’a renvoyé à mes souvenirs d’enfance, au temps où petite fille j’adorais passer mes vacances chez mes grands-parents dans la région bâloise. C’est dans la vieille cuisine  que je me passionnais à observer ma grand-maman mitonner ses fameuses confitures maison. Rien que d’y penser, j’en ai encore les effluves des vapeurs sublimes et sucrées de ses préparations de fruits aux senteurs naturelles du verger ou de la forêt. Des souvenirs plus que réels !
Mais au fait, pourquoi je ne me permettrais pas de réaliser mon rêve ? Il y a bien différentes manières de soigner les humains, non ?
La métamorphose de l’infirmière en confiturière n’a pas été chose facile, car il fallait bien que j’affronte mes doutes et les commentaires de l’extérieur… « Tu te rends compte avec le métier que  tu as… ».
Chemin faisant, j’ai finalement choisi d’écouter mon cœur et j’ai pris ce risque que je n’ai jamais regretté ! J’ai donc troqué  ma blouse blanche d’infirmière contre mon tablier de confiturière. Maintenant, je soigne toujours les humains à ma manière en apportant un peu de douceur dans leur vie.

C’est maintenant pour moi, un plaisir de vous dévoiler une partie de mon secret et de vous présenter ma passion pour les confitures maison que je prépare avec beaucoup d’amour.
Intuitive de nature, j’ai toujours emprunté des chemins de traverses, je n’aie donc pas de recettes toutes faites ! Je reste simplement ouverte à ce que la nature me propose aujourd’hui…

Pour commencer, ce n’est pas « la recette » qui fait « une bonne confiture » mais c’est le fruit ! C’est au contact, au toucher, au parfum et plus particulièrement en respectant bien le stade de maturité des fruits que je détermine quand et comment je les transformerai…

Comme c’est la qualité du fruit qui est déterminante, je mets beaucoup d’importance sur mon approvisionnement. Pour les fruits de culture (fraises, abricots, cerises, raisinets, cassis…), je privilégie évidemment les producteurs  régionaux qui travaillent de manière intelligente et respectueuse de l’environnement. Pour les fruits exotiques, ils proviennent essentiellement de fournisseurs de la place ou du marché.  En ce qui concerne les fruits et baies sauvages, c'est en pleine nature que nous allons à leur cueillette.
J’essaie de m’organiser et consacre moi-même une partie de mon temps à la recherche et la cueillette des fruits. Cette activité très importante est considérable et je peux compter sur le précieux soutien de mon mari Laurent, sans qui, ce travail ne serait simplement pas possible.

Pour commencer une préparation, il faut savoir que chaque confiture requiert soins et attention. Et même avec toutes les meilleures précautions, chaque confiture à son histoire. Le  processus de transformation des fruits dépend de tellement de facteurs (stade de maturité des fruits, teneur en pectine (substance gélifiante), teneur en eau, préparation et association des fruits, quantité de sucre, temps de cuisson…), qu’il peut aussi arriver qu’une préparation puisse « mal tourner… ».

Mes préparations sont naturelles, sans sucre gélifiant et sans agents conservateurs. Je travaille « à l’ancienne » en recueillant la pectine des fruits. Je la rajoute à certains fruits pauvres en pectine comme  l’ananas, les cerises ou les fraises par exemple.
Je travaille par petites quantités en laissant macérer mes préparations dans leur jus durant une ou deux nuits, afin de préserver au mieux la texture, la saveur et la couleur des fruits.
Je privilégie une cuisson en douceur afin de conserver les parfums des fruits. Selon une bonne tradition, j’utilise des bassines en cuivre massif qui offrent une surface importante de cuisson, ce qui favorise l’évaporation de l'eau des fruits et aide à la prise des confitures. Et attention, ceci n’est pas des histoires de grands-mères ! Des recherches scientifiques démontrent que le cuivre crée une alchimie qui réunit les molécules de pectine libérées  au cours de la cuisson des fruits, ceci en formant un réseau qui piège l’eau et qui rend la confiture plus ferme.

Comme je l’ai déjà dit, mon inspiration est naturelle et intuitive, ce qui peut parfois surprendre… Cependant, j’associe les saveurs tout en recherchant un équilibre afin de mettre en valeur les arômes naturels  de chaque fruit. Je parfume certaines préparations avec des épices naturelles, des herbes fraîches des fleurs ou des pétales de fleurs. En effet, la nature nous offre une multitude de véritables cadeaux et chaque ingrédient apporte, soutien ou dévoile « la magie » d’une confiture.

Après vous avoir partagé une partie de mes secrets, vous comprendrez peut être mieux pourquoi chaque préparation a son histoire et que chaque pot de confiture est une création unique.

Peut-être est-il possible qu’il se soit éveillé ou réveillé en vous certaines odeurs ou parfums oubliers de votre enfance…
Si c’est le cas, j’en suis ravie !!
Et si ce n’est pas les cas, ce n’est pas bien grave, car chaque découverte prend son temps…

Je vous souhaite à toutes et à tous une belle découverte et beaucoup de plaisir à
la Cuisine du Bonheur !


Mirjam

© Copyright 2019 - la Cuisine du Bonheur
Toute reproduction totale ou partielle des textes, commentaires et photos du site est interdite

 
Retourner au contenu | Retourner au menu